Liste des fiches techniques


Le syndrome de Cushing.

Maladie très fréquente chez les chevaux de plus de 15 ans, elle est pourtant encore souvent diagnostiquée trop tard. Une meilleure compréhesion de la cause et des signes cliniques pourront aider à la reconnaissance précoce des animaux à risque.

Cliquez sur le titre pour accéder à la fiche technique.

 

Hirsutisme chez un poney atteint de Cushing


Acer pseudoplatanus

 La myopathie atypique des équidés.

La myopathie atypique est une maladie musculaire qui touche les chevaux en prairie en automne et au printemps. Elle est liée à l’ingestion d’une toxine, l’hypoglycine A contenue dans les graines de plusieurs arbres de la famille des érables. En Europe, l’arbre impliqué est l’Acer pseudoplatanus ou communément appelé le sycomore ou érable sycomore alors qu’en Amérique du nord (USA et Canada), c’est plutôt l’Acer negundo ou érable negundo qui est impliqué. La cause ainsi que les signes cliniques de cette maladie souvent mortelle y sont détaillés. La fiche comporte également de nombreux liens vers des sites pouvant aider les propriétaires de chevaux à mieux comprendre et identifier les facteurs de risque.

Cliquez sur le titre pour accéder à la fiche technique.


Le RAO (Recurrent Airway Obstruction).

Le RAO est une maladie inflammatoire chronique des voies respiratoires profondes (poumons), caractérisée par de la toux, de l'intolérance à l'effort et de la détresse respiratoire au repos cheval qui pompe et respire vite) et du jetage nasal bilatéral. C'est une maladie très fréquente dans les régions à climat tempéré où les chevaux sont gardés à l'intérieur l'hiver. Elle apparait généralement chez le cheval d'âge moyen. Le RAO est une maladie environnementale multifactorielle causée par une hypersensibilité aux particules organiques, poussières et moisissures retrouvées dans le foin et la paille. Le diagnostic se fait par lavage broncho-alvéolaire après avoir exclus une cause infectieuse. Le traitement dépend de la sévérité de l'inflammation pulmonaire et peut aller d'une simple élimination de l'agent de l'environnement du cheval jusqu'à un traitement prolongé aux anti-inflammatores stéroïdiens.

Cliquez sur le titre pour accéder à la fiche technique.


Poulain de quelques minutes

La gestion du poulain nouveau-né.

 Il existe des différences importantes entre un poulain nouveau-né et un cheval adulte tant au niveau anatomique, que physiologique. Il est capital de les reconnaitre afin de s'assurer que la transition de la vie utérine à la vie extra-utérine se passe bien. Si ce n'est pas le cas, reconnaitre de façon précoce les signes de maladie permet de prendre le poulain malade en charge rapidement et lui assure les meilleures chances de guérison sans séquelle.

Cliquez sur le titre pour accéder à la fiche technique.


La toux en début d'exercice.

La toux occasionnelle en début d'exercice ou lors des changements d'allures, peut sembler annodine mais elle est souvent le premier signe d'une inflammation des voies respiratoires profondes qui peut, à terme, avoir des conséquences importantes sur le travail du cheval et entrainer de l'intolérance à l'exercice. Elle peut s'accompagner ou non d'un léger écoulement nasal après l'effort. Si l'inflammation n'est pas traitée, elle devient chronique, on parle alors d'IAD ou maladie inflammatoire des petites voies respiratoires.

Cliquez sur le titre pour accéder à la fiche technique.

Toux en début d'exercice, écoulement nasal blanchâtre ou jaunâtre peuvent être les premiers signes d'IAD. Non traités, ces animaux développent souvent de l'intolérance à l'exercice.


Extension dorsale lors de la miction. En cas de mal au dos, le cheval est incapable de se positionner correctement ce qui peut entrainer une accumulation de cristaux dans la vessie.

L'incontinence urinaire chez le cheval.

L'incontinence urinaire est l'incapacité à controler la miction (production d'urine). Elle peut être présente depuis la naissance ou acquise et être d'origine neurologique ou non. Les vieux chevaux sont prédisposés à développer de l’incontinence urinaire. Chez les mâles, castrés ou non, l’incontinence urinaire est souvent associée à une cystite sableuse (accumulation anormale de sédiments dans la vessie) suite à une vidange incomplète de la vessie. Chez les vieilles juments, l'incontinece urinaire fait souvent suite à une mauvaise conformation vulvaire ou à des traumatismes répétés lors des coïts et poulinages.

Cliquez sur le titre pour accéder à la fiche technique.


Le cheval à terre.

Quelles sont les bons gestes à mettre en place face à un cheval couché qui refuse de se mettre debout? Comment savoir d'où vient le problème? Que faire pour l'aider? Les causes de décubitus (= cheval couché) sont très nombreuses chez le cheval. L'examen général associé à quelques examens complémentaires ciblés permettra au vétérinaire de définir le système affecté et de mettre en place le traitement approprié. Il y a cependant plusieurs mesures à prendre rapidement afin d'éviter de nombreuses complications liées au décubitus d'un animal si grand.  

Cliquez sur le titre pour accéder à la fiche technique.

Le cheval à terre


 

Autres fiches techniques disponibles sur demande

Les ulcères gastriques: symptômes, diagnostic, gestion.

Les vermifuges: Quoi de neuf docteur?

Le cheval qui perd du poids

Le cheval à terre

 

Si vous avez des suggestions pour d'autres fiches techniques, remplissez le formulaire de contact ou envoyez un message avec vos coordonnées à l'adresse suivante:

spécialiste@veterinairechevaux.be